Forum Mode, Make Up, Santé, Soins, Cheveux, Lifestyle ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le naturel : juste un passage ou définitif ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
sunblume



Messages : 1117
Date d'inscription : 08/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Sam 10 Mai 2014 - 22:43

Tridounette, ça me fait penser à un produit que j'ai vu sur le net récemment. C'est un produit qui promet un lissage temporaire sans abimer les cheveux.
Tous mes radars de naturelle me disent: "mouais, c'est ça", mais une partie de moi a bien envie de tester...
Même si je sais que désormais, je ne retournerai pas au défrisage, et qu'un lissage ne sera qu'une option temporaire. Je suis plus à l'aise, plus moi avec mes cheveux, crépus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julay



Messages : 9239
Date d'inscription : 13/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Sam 10 Mai 2014 - 23:48

plus je réfléchis à tout ça et plus je me demande si c'est vraiment le cheveu crêpu le "problème"...
dans la tête des femmes noires, oui manifestement, et c'est ce qu'elles pensent que les autres leur renvoient : crêpu = incoiffable, etc...
Ca l'était peut être avant, mais je rejoins Trid sur le marketing, les blanches qui ne veulent pas non plus de l'ondulé etc...
Et si on ne focalise plus sur les échanges à l'intérieur de la communauté noire, on se rend compte de l'ampleur des dégâts concernant le lisse...
Que ce soit la nounou de mon fils (60 ans passés), quasi 100% de mes collègues à cheveux plus que demi-long, mes cousines ou connaissances... toutes les blanches que je connais ou presque, ont des fers à lisser, des plaques ou un appareil du genre.
Elles préfèrent se ruiner les cheveux (v'là les cheveux cramés et secs, les fourches...) plutôt que d'avoir la moindre petite ondulation incontrôlée !!!!

Je finis par penser que l'uniformisation de la pensée, ou plutôt de la consommation, a trouvé un bon créneau à exploiter qui pousse chaque femme à acheter appareils, cosmétiques... etc... et qu'il faudrait plutôt remettre en question notre façon de voir la société et de la vivre, au lieu de se remettre soi-même encore et toujours en question.

Est-ce que ça ne concerne vraiment que la communauté noire et donc les cheveux crépus, ou est-ce un problème plus global que je refuse de voir ?
Et pourquoi est-ce que je refuse de le voir dans ce cas ? Après tout... ce ne sont jamais que des cheveux....
Que des cheveux oui... mais ils reflètent mon identité de Noire, et ils sont donc le symbole de ma différence...

Qui disait déjà : "Ce ne sont QUE des cheveux ?" Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HappyNappy

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 21/02/2014

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Jeu 15 Mai 2014 - 17:35

Les filles, un petit débat (je ne sais pas si on l'a déjà évoqué).

Je remarque de plus en plus de filles aux cheveux crépus qui font tout le temps de twists out, braids out, bantus knots out et j'en passe!
Elles veulent avoir les cheveux bouclés sans chaleur MAIS, j'ai l'impression qu'elles "n'assument" pas complètement leur cheveux crépus qui n'ont pas de boucles bien définies à force de vouloir la crème de la crème.

Moi je trouve ça beau, j'adore j'avoue, ça change !
Moi je fais souvent des vanilles, du coup, quand je les enlèves, je garde mes twists out un jour, puis le lendemain je démêle et retour aux cheveux biens crépus !

Bref, qu'en pensez-vous au fait de vouloir des boucles, des boucles et des boucles ?



Ah, pour ne pas être trop hors-sujet : moi je suis naturelle depuis toujours mais je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression qu'un jour je vais mettre un pot de soude dans ma tête...
Et plein de gens (des filles aux cheveux défrisés la plupart), oui là tu es jeune tu verras, mais tu défriseras c'est sûr !

J'essaierai de résister à cette tentation, les cheveux lisses ne m'intéressent pas particulièrement.

_____________________________________________
If you need me, call me. No matter where you are, no matter how far.
Don't worry baby, just call my name. I'll be there in a hurry.

M.Gaye, T.Tarrel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koala

avatar

Messages : 2790
Date d'inscription : 08/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Jeu 15 Mai 2014 - 18:43

Le délire des boucles, j'y ai déjà pensé en regardant les photos de Curly Nikki.

Alors j'aime beaucoup "sa" méthode, (twist n curl) je l'utilise d'ailleurs parfois quand j'ai envie de changer, mais elle, elle semble porter ses cheveux (type 4) uniquement de cette manière.

Jamais de photos de puff, jamais d'afro, jamais de tresses ... Toujours un bouclé de circonstance sur whatmille photos, avec une moue différente à chaque fois Sleep

Du coup je m'étais demandé si elle était pas encore en déni  smiley274 

Quant à ton âge, je ne connais pas le tien,  mais ça ne veut rien dire, c'est le mental qui fait tout  Smile

Moi aussi je n'ai jamais défrisé mes cheveux, on m'a jamais saoulé avec ça, même si c'est vrai que j'ai eu quelques questions. Maintenant à 23 ans, les gens ne me posent plus du tout la question. Je dois avoir l'air en paix avec mon crépu lol

J'ai été tentée par le lisse néanmoins, pendant mon adolescence, pas tellement par amour de la baguette, mais plus pour avoir l'air comme tout le monde bla bla ... mais bon après j'ai rencontré les sporettes, et puis surtout j'ai grandis Smile Depuis cette étape, je n'ai plus jamais eu envie de lisse définitif, j'aime vraiment mes cheveux comme ils sont, je sais me coiffer depuiiiiiiiiiis, j'ai une routine qui me convient totalement. On change pas une équipe qui gagne !  cheers 

_____________________________________________
I believe any dream that I want to! that ain't the only way of keeping hope alive M.R   zic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HappyNappy

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 21/02/2014

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Jeu 15 Mai 2014 - 19:30

@Koala, je suis encore toute jeune encore c'est p'têt pour ça !

Moi j'avais constaté la même chose sur Beautiful Naturelle, pourtant je l'aime bien avec ses twists out (très réussis), mais elle même le dit c'est la coiffure qu'elle fait tout le temps ou avec des vanilles pour justement l'effet twists out (il y a peut-être une ou deux photos d'elle en "vrai" afro mais plusieurs photos d'elle en "puff" avec des vieux twists out).

Type de cheveux: je vois plein de débats sur le fait que ce soit une discrimination de se résumer à ça, et que c'est négrophobe (dixit Naturi Ebene), qu'en pensez-vous ?

C'est vraiment important pour vous de connaître votre type de cheveux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julay



Messages : 9239
Date d'inscription : 13/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Jeu 15 Mai 2014 - 20:38

Pour avoir pas mal lu Naturi, je dirai d'abord que ce n'est pas la meilleure référence si tu veux un avis impartial Sleep

Manipuler ses cheveux, quelque soit la méthode, tant qu'on respecte leur nature, ne me paraît pas être un mal. Ce que je veux dire c'est que c'est d'abord "féminin" avant d'être une question de déni, blablabla
Même les filles blanches, oui j'en reviens encore à ça parce que je trouve qu'on "ghettoïse" un peu le débat à force, quand elles prennent soin d'elles, ont leurs cheveux pour préoccupation !
Mèches, couleur, dégradé, brushing, permanentes, coiffures etc.... tout est bon pour le style.
Pour autant, elles ne sont pas dans le déni  Wink

mais bon... je ne suis pas noire, je suis peut être pas non plus la mieux placée pour répondre huhu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koala

avatar

Messages : 2790
Date d'inscription : 08/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 9:21

Je connais pas la Naturi ...

Julay, je dis pareil (déni) pour mes copines blanches et bouclés qui sont lissées H24 en mode, si on voit ma boucle je vais mourir damnée affraid


Et on s'en fout que tu ne sois pas Noire Surprised

EDIT :j'avais écrit 3 lignes de réfléxion mais en fait, ça rejoint ce que tu dis plus haut (problèmes global etc..), donc j'ai effacé. On est d'accord!

_____________________________________________
I believe any dream that I want to! that ain't the only way of keeping hope alive M.R   zic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calamityA

avatar

Messages : 1266
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 11:36

Je ne trouve pas qu'on ghettoise le débat en le centrant autour des noirs vu que la problématique des cheveux naturel se pose spécifiquement pour les personne noirs de prés ou de loin, aux cheveux plus ou moins crépus/frisés. C'est comme si les asiatiques s'attaquaient à leur phénoméne de débridage des yeux, c'est spécifique à eux.

J'ai jamais entendu parler d'une blanche qu'on a renvoyé de l’école parce qu'elle est venue en cheveux bouclés à l'école. Aprés elle peut elle même ne pas aimer ses tifs frisés mais je ne pense pas qu'on lui ai une fois dit va te raidir ou te colorer les cheveux parce qu'au naturel ça fait sale. Donc, la problématique est différente.

@sinon pour happy nappy : j'ai réflechi à ta question et je pense qu'effectivement beaucoup de naturelles dont moi favorisent les twist out à l'afro sans rien dedans.

Déjà quand je lave mes cheveux, il faut bien que je les fasse sécher en tresse, à part si je veux faire un wash and go. Du coup quand je les enlève ça a forcément une forme plus ou moins braid out

Et puis aussi ça maintient le cheveux dans une certaine forme alors que l'afro libre sans rien dedans, est plus facilement décoiffé en un coup de vent.

Et de trois, effectivement pour ma part j'assume plus un afro dompté vers le bas par une coiffure out qu'un afro rond en soleil . Et j'ai trop souvent les cheveux attachés en chignon strict et coiffure attachée pour être une nappy honnête  silent 

Donc finalement je trouve que t'as raison les braids out sont peut être une manière pour certaines d'être naturelles en restant quand même mainstream  indecis .
Bon, ça passera surement avec le temps et l'acceptation des cheveux naturel, enfin j'espère. Rome ne s'est pas fait en un jour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vivou

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 11:52

Je suis souvent en twist out et je pense que personnd ne me trouve mainstream. Je pense qu'on se rend qd même bien compte de la texture du chevx. Ce n'est donc pas une volonté d'avoir l'air moins crépue. Il se trouve que je n'aime ni les bananes ni les nattes/vanilles je porte donc la plupart du temps mes cheveux libres. Je nai pa pour autang envie de me balader avec un afro emmêlés je porte donc des vanilles la nuit. Simple as that.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunblume

avatar

Messages : 1117
Date d'inscription : 08/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 12:09

Je ne pense pas que porter ses cheveux sans arrêt en twist out soit un déni.
Pour moi c'est juste une mise en pli, l'équivalent des tresses ou des rouleaux ou même de la pince à boucler sur cheveux défrisés.
Quand mes cheveux étaient défrisés et que je les portais libres, je faisais toujours une mise en pli, ben là c'est un peu la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciacia

avatar

Messages : 4090
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 12:15

Je me retrouve plutôt dans vos commentaires Vivou et Sunblume
Je n'ai absolument aucun souci à porter mon afro non manipulé mais la séance de démêlage par la suite est assez fastidieuse donc le TO c'est plus pour des questions pratiques.

C'tya eh ben tu viens de répondre à une de mes interrogations figure toi, ça fait un petit moment que la question me taraude sur ta manière d'appréhender les cheveux naturels, sans vraiment que l'occasion se présente pour que je te pose directement la question. Je ne saurai pas te dire pourquoi ou c'est peut-être une impression diffuse qui ressort lors de certaines interventions.

_____________________________________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Ciacia le Ven 16 Mai 2014 - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julay



Messages : 9239
Date d'inscription : 13/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 12:16

je pense quand même qu'on ghettoïse un peu dans le sens où on ramène encore la manipulation des cheveux au déni, même s'ils sont naturels.
TOUTES les femmes se coiffent. Pourquoi si elles sont naturelles, on devrait encore ramener ça à un déni, à un complexe ???
Ca n'a plus rien à voir avec le fait que les cheveux soient crêpus, frisés ou raides  indecis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunblume

avatar

Messages : 1117
Date d'inscription : 08/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 12:22

Ben Julay, le fait même qu'on se pose la question montre que ça ne va pas de soi.

Et oui, Ciacia, je te rejoins, si je cherche le TO parfait lol c'est aussi parce que je ne veux pas peigner mes cheveux tous les jours: trop de casse.
Mais une fois de temps en temps, ça ne me pose aucun souci. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julay



Messages : 9239
Date d'inscription : 13/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 12:28

bah y'a un moment où il faut peut être justement se poser la question différemment et ouvrir son point de vue sur cette problématique à d'autres "populations" (blanches, asiatiques...) pour se rendre compte que les préoccupations sont les mêmes, même si oui toutes tiennent compte de la nature de leurs cheveux, et que ça dépasse le "statut" de cheveux noirs pour atteindre - à mon sens - celui de la féminité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calamityA

avatar

Messages : 1266
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 12:30

Citation :
C'tya eh ben tu viens de répondre à une de mes interrogations figure toi, ça fait un petit moment que la question me taraude sur ta manière d'appréhender les cheveux naturels, sans vraiment que l'occasion se présente pour que je te pose directement la question. Je ne saurai pas te dire pourquoi ou c'est peut-être une impression diffuse qui ressort lors de certaines interventions.

ah tiens ??  Shocked 

Quelles sont ses interrogations pas exemple ?? (tu peux me répondre par mp si tu veux !)

Pourtant je me sens vraiment bien au naturel et tout, mais surement l'environnement bien hostile au naturel joue mine de rien sur ma manière de me coiffer. La pression sociale plus les remarques de bon matin au boulot "c'est mal élevé tes coiffures de rasta" on a beau dire qu'on s'en fiche mais on en est marqué quelque part ..

bref je continue mon instrospection off line  What a Face

Citation :
Pourquoi si elles sont naturelles, on devrait encore ramener ça à un déni, à un complexe ???

A partir du moment où on a du mal à être vue en public sans l'aide de cette coiffure , il y a quand même quelque chose non ?
Une collègue maghrébine (cheveux 3 B) disait que même sont mari ne l'avait jamais vu cheveux bouclés détachés ! elle porte sa queue de cheval même quand elle dort on va pas me dire que c'est juste une coquetterie  confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciacia

avatar

Messages : 4090
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 13:47

C'tya: alors je tiens à préciser, il n'y a aucun jugement, ça part juste d'une observation. Là où le naturel pour moi a vraiment signé le début d'une liberté quasi totale au niveau des coiffures (quasi parce que les questions pratiques viennent vite recadrer les choses tout de même), j'avais l'impression que c'était plutôt le contraire pour toi, que c'était en un sens plus contraignant. Que tu devais déployer plus d'efforts dans une volonté de maitriser les cheveux, de les discipliner, parce que peut-être le free style est peu toléré  …

Du coup, je me demandais comment tu vivais le caractère intrinsèquement rebelle de nos cheveux et qu'elle était la part provenant effectivement de la pression sociale et de goût personnel …



Oui parfois, je me pose des questions absolument inutiles sur les autres  hide

_____________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calamityA

avatar

Messages : 1266
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 15:30

Citation :
Oui parfois, je me pose des questions absolument inutiles sur les autres hide

lool t'inquiète c'est des choses qui arrivent parfois sur un ... forum  lol 

du coup j'explique un peu pardon du presque hs

Déjà mon style en général est plus proche de l'ultra classique que du voyant : habits accessoires, ect. DU coup ça se ressent dans ma manière de coiffer mes cheveux, je ne pense pas un jour sortir en fro-awk ou bantou knots ou deux couettes, ou autre coiffure qui attirent assez le regard, comme je ne mettrais jamais de mini-jupe. Même quand j'étais defrisée c'etait pareil, je me coiffais de manière assez "sage".

La pression sociale joue evidemment dans le fait de me coiffer moins souvent en afro, jamais en tresses un tant soit peu "rassies"  , jamais en twa  Laughing  . Mais entre céder sur ce côté là et céder sur défriser carrément ben... je me dis vu le contexte, c'est déjà bien que je sois encore naturelle.
Pour autant, avoir mes cheveux naturels reste un vrai plaisir , je ne le reste pas juste pour l'aspect "militant" ou santé. Encore plus depuis que l'offre s’étend ici au pays en terme de salons de coiffures et de produit.

J'adore mes cheveux naturels, même en les gérant de manière moins "free like a bird" et avec plus d'eco styler dedans que d'autres.  lol  Wink 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciacia

avatar

Messages : 4090
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 16:02

calamityA a écrit:
Pour autant, avoir mes cheveux naturels reste un vrai plaisir , je ne le reste pas juste pour l'aspect "militant" ou santé. Encore plus depuis que l'offre s’étend ici au pays en terme de salons de coiffures et de produit.

J'adore mes cheveux naturels,  même en les gérant de manière moins "free like a bird" et avec plus d'eco styler dedans que d'autres.  lol  Wink 

Ça se ressent et surtout ça se voit que tes cheveux sont chouchoutés  Wink 

Merci d'avoir assouvi ma curiosité  biggrin

_____________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koala

avatar

Messages : 2790
Date d'inscription : 08/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 16:03

Julay a écrit:

Et si on ne focalise plus sur les échanges à l'intérieur de la communauté noire, on se rend compte de l'ampleur des dégâts concernant le lisse...
Que ce soit la nounou de mon fils (60 ans passés), quasi 100% de mes collègues à cheveux plus que demi-long, mes cousines ou connaissances... toutes les blanches que je connais ou presque, ont des fers à lisser, des plaques ou un appareil du genre.
Elles préfèrent se ruiner les cheveux (v'là les cheveux cramés et secs, les fourches...) plutôt que d'avoir la moindre petite ondulation incontrôlée !!!!

calamityA a écrit:

A partir du moment où on a du mal à être vue en public sans l'aide de cette coiffure , il y a quand même quelque chose non ?
Une collègue maghrébine (cheveux 3 B) disait que même sont mari ne l'avait jamais vu cheveux bouclés détachés ! elle porte sa queue de cheval même quand elle dort on va pas me dire que c'est juste une coquetterie  confused

Vous êtes pas un peu d'accord ?

Tout le monde est touché par cette mode de l'over-lisse à la vie à la mort ... Les Noires, au premier rang parce que c'est le cheveu crépu est la texture qui s'éloigne le plus du lisse ... Mais en fait, c'est pareil pour toutes. Y'a une fille dans ma classe une Mauricienne, typé indienne, elle a les cheveux comme ça

Bah elle les lisse pour les avoir comme des baguettes indecis

Bon je vais pas pondre une phrase sur toutes les filles, toutes origines confondues, toutes textures que je connais et qui se lissent, mais étant dans une classe exclusivement composé de filles cette année, je peux vous dire que c'est grave  fou 

Y'a pas que les Noires qui se lissent pour sortir (mariage, premier rendez - vous, entretien) ...

On a même eu une discussion à ce propos pendant la pause pour manger fou Bah quand on m'a demandé si j'aimais pas lisser pour les occasions et que j'ai répondu non, je peux vous dire qu'elles étaient choquées!
Déjà parce que tout le monde le fait, ensuite parce que la plupart des Noires le font, et que vu ma nature, je pense qu'elles se sont dit (inconsciemment ou pas) que j'étais celle qui en avait le plus besoin pour être dans la norme.

La norme vient toutes nous narguer insidieusement. Pour les Noires, y'a la norme + l'histoire je dirais.

Quand à mon histoire de déni, je dis pas qu'on peut pas manipuler ses cheveux ... Je dis que lorsqu'on reste accroché à une seule coiffure comme si c'était la seule qui était sortable, bah pour moi y'a un souci, comme l'exemple que donne Tya indecis

_____________________________________________
I believe any dream that I want to! that ain't the only way of keeping hope alive M.R   zic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tridounette

avatar

Messages : 2866
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 43
Localisation : Magic City

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 21:00

HappyNappy pour ce qui est du type j'ai toutes les textures sur ma tête et parfois c'et pénible parce que quand à un endroit c'est rond en nuage, à un autre ça tire-bouchonne, là c'est serré, là c'est large, là c'est lisse, ben c'est difficile d'avoir une coiffure qui se tienne.

Sinon les histoires de classification font souvent débat mais bof je ne m'y arrête pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S'oprah

avatar

Messages : 876
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Ven 16 Mai 2014 - 21:36

Perso, je porte mes cheveux nature, afro, twistées, vanillées sans me poser autant de questions. Je porte ces coiffures parce que ça correspond à mes cheveux. Il ne m'était même jamais venu à l'esprit qu'on pouvait boucler le cheveu pour le faire apparaître moins crépu. En clair, une autre façon de cacher que le cheveu est crépu ? Et donc le faire boucler comme pour les cheveux des européennes ou des asiatiques ? Encore de la copie en quelque sorte ? c'est à dire que on ne va plus défriser les cheveux, mais les faire apparaître ondulés ? walai, j'en perd mon latin. Et si on renversait la situation maintenant ? Et si à 'inverse, les gens essayaient d'imiter le crépu sans que ça fasse trop crépu ? d'où cette fameuse mode de l'ondulé ? ( et dans "trop crépu" qui sous entend tous les dénigrements plus ou moins avoués sur ce cheveu).

_____________________________________________

Ta patience quand tu n'as rien & ton attitude quand tu as tout, définissent ta personnalité.
Le mensonge prend l'ascenseur, la vérité prend l'escalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherrylane

avatar

Messages : 8738
Date d'inscription : 08/12/2012
Localisation : idf

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Sam 17 Mai 2014 - 7:21

Moi qd j'ai vu la youtubeuse qui a les mm cheveux que moi, et qui mets des bigoudis chaque jour pr les avoir un genre plus bouclé, ça m'a posé franchement question….
Tous les jours???? bouclés????
Rolling Eyes
C'est pas l'équivalent d'un défrisage à froid ça? disturbed

Et je pense aussi qu'il y a des nanas naturelles qui le sont parce qu'elles sont 3B, C ou 4A, et si elles portaient un 4C, ben elles les auraient assouplis/défrisés.
La dénomination 3C, 4B ect. ne m'a jamais posé de pb, parce qu'elle permet de savoir de quel type de cheveux on parle, notamment pr échanger à propos des soins adaptés, ou tout simplement pr savoir de quoi on parle sans mettre de cheveux. Du moment qu'on n'y associe pas une echelle de désirabilité, ça me pose aucun soucis.

C'était intéressant de vous lire,

koala a écrit:
La norme vient toutes nous narguer insidieusement. Pour les Noires, y'a la norme + l'histoire je dirais.

Quand à mon histoire de déni, je dis pas qu'on peut pas manipuler ses cheveux ... Je dis que lorsqu'on reste accroché à une seule coiffure comme si c'était la seule qui était sortable, bah pour moi y'a un souci, comme l'exemple que donne Tya indecis
I agree!

Après, pour moi tout ça ça reste qd mm du détail, du moment que les gens sont naturels, je suis qd mm contente…c'est déjà ça je me dis…  nux 
DE la mm façon je suis sure que certaines filles qui portent des locks n'assumeraient pas l'afro.
bof….du moment qu'elles sont naturelles. Laughing

_____________________________________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent…"
Vladimir Maïakovski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanya

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 10/11/2014

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Dim 16 Nov 2014 - 8:04

waw quel intéressant débat!
J'ai pratiquement tout lu.

En tout cas pour moi le naturel je pense que ce sera pour la vie, parce que c'est ce qui me va le mieux.

Je fais jeune à la base et mes coiffures sur cheveux naturels me rendent aussi jeune, mais bon ça on s'y habitue et dès qu'on sait s'affirmer , le fait de faire jeune passe bien.
ça ne m'a pas empêché de trouver du travail ( ah si au début c'est vrai aux entretiens il a fallu plus que s'affirmer quand même pour montrer que je n'avais pas 12 ans mais bien 20 à l'époque), ça ne m'a pas empêché de me marier.

Il y a des fois où j'ai eu envie de lisse et où j'ai lissé avec la pince.
Ben au bout d'une journée je suis gavée, car je ne sais pas me coiffer avec les cheveux lisses et ne pas sentir la masse habituelle sur ma tête là, j'en suis presque triste.

Enfin bref de toutes façons avec le trou que j'avais eu dans ma tête suite à l'application d'un produit défrisant ben j'ai vite compris que ce n'était pas pour moi. Mes cheveux sont beaucoup trop fins pour supporter cela.

Par contre, je me suis rendue compte ( en ouvrant mon ancien album cheveux ) que je porte beaucoup moins d'afro qu'avant. C'est plus question pratique, parce que je suis souvent amenée à mettre une charlotte au travail donc ça aplati et tout.... c'est bof.

Les afro couette je diminue parce que j'abime mes cheveux en les manipulant trop souvent, du coup je suis souvent en vanilles.

En tout cas le naturel me va bien je trouve.
J'ai souvent de jolies remarques ( venant surtout des blancs d'ailleurs, très rarement des noires).

J'essaie parfois de donner des conseils à celles qui sont curieuses d'en savoir plus sur le naturel et qui aimerait être naturel, mais pour d'autres je ne débat plus et n'essaye plus de convaincre car les remarques genre "mais toi c'est pas pareil t'as de beaux cheveux" alors que la fille ne connaît même pas son cheveux au final puisqu'elle les défrise tout le temps, ben ça a fini par m'agacer.

Je ne dénigre pas du tout les défrisés ou autre car chacun fait ce qu'il veut quoi...
Mais ça fait toujours mal quand certaines se défrisent même quand il ne leur reste plus rien sur la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre

avatar

Messages : 919
Date d'inscription : 10/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Dim 16 Nov 2014 - 9:56

Je n'avais pas vu cette discussion et j'en parlais récemment avec une amie qui a les cheveux crépus.

Et on était toutes les 2 d'accord avec ce que dit Cherry, certaines coiffures sur cheveux crépus (locks, braids out, twist out, etc...) sont une façon de cacher sa nature crépues, de la rendre plus acceptable pour soi.

Car effectivement, il y a des filles aux cheveux crépus qui ne portent jamais d'afro durant des années. JAMAIS. Elles sont constamment avec une coiffure qui ne laisse pas apparaître la crépitude de leurs cheveux. Pour moi c'est indéniablement un déni de sa nature de cheveux. Tout comme il y a des filles qui se considèrent naturelles car leurs cheveux sont crépus, mais qui portent des tissages toute l'année non stop.
Mais ce phénomène existe aussi chez les filles aux cheveux bouclés, ondulés, oui. Comme Julay, je ne sais pas si c'est la mode ou autre, mais certaines ne supportent pas de voir leurs vrais cheveux tels qu'ils sont et les raidissent tout les jours de l'année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Dim 16 Nov 2014 - 11:25

Je n'ai pas lu toutes les pages du sujet mais ce que j'ai lu est super intéressant.

J'ai remarqué aussi la même chose avec cette mode du lisse. Comme si les plaques ne suffisaient pas, il a fallu qu'ils nous inondent avec le lissage brésilien. D'ailleurs qu'est-ce que ça peut m'énerver d'entendre que c'est un "soin"!

Mes cheveux sont de type 3b et alors qu'on me fait souvent des compliments sur mes boucles, la question "Mais tu ne te lisses jamais les cheveux?" revient quand même régulièrement tchip.

Dans ma famille, quasiment toutes les femmes sont défrisées, wavées ou je ne sais quoi. Elles y passent toutes SAUF celles qui ont les cheveux naturellement bouclés et non crépus! C'est comme s'il y avait une limite, une frontière à partir de laquelle le cheveu devenait acceptable... Mes soeurs assouplissent leurs cheveux depuis des années et je ne perds plus mon temps à leur dire d'arrêter car evidemment d'après elles je ne peux pas comprendre parce que mes cheveux à moi sont bouclés et pas crépus blablabla... Surprised À ce complexe du cheveu, je crois que me concernant il y a d'autres complexes y compris celui de la couleur de peau. Je suis beaucoup plus claire qu'elle, je fais "chabine" et quand on était petites, certaines personnes pas franchement délicates savaient appuyer là où ça faisait mal. Dieu merci elles ne s'éclaircissent pas la peau!
Revenir en haut Aller en bas
bibine

avatar

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Mar 19 Mai 2015 - 13:51

Je ne savais pas où mettre cet article...

http://www.atanga.fr/blog/index/billet/10013_bonnes-raisons-defriser-cheveux


Ca m'a bien fait rire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirene

avatar

Messages : 4731
Date d'inscription : 08/12/2012

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Mar 19 Mai 2015 - 15:16

On dirait une parodie cet article lol risible !

Ce qui est cool c'est que tous les commentaires sont à charge ! :-)

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merline

avatar

Messages : 5785
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 21
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Mar 19 Mai 2015 - 15:26

J'ai pas lu les commentaires mais juste en-dessous de """"" l'article """", il y a un lien vers un autre qui s'intitule "13 mauvaises raisons de se défriser". Ecrit par la même Audrey B et qui dit l'exact contraire des avantages cités dans le 1er article.
Jsuis pas allée plus loin, c un site gorafique épicétou non ? lol

_____________________________________________
Sé on lanmen ka lavé lot
Etre juste moi
"Aujourd'hui, rien d'extraordinaire. Rien que le train-train du merveilleux" (François Coupry)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherrylane

avatar

Messages : 8738
Date d'inscription : 08/12/2012
Localisation : idf

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Mer 20 Mai 2015 - 10:04

Je....





Non, rien. smiley125

_____________________________________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent…"
Vladimir Maïakovski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmpressEva

avatar

Messages : 1329
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 23
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Jeu 21 Mai 2015 - 15:06

Pour ma petite intervention, 21 ans et naturelle à vie j'en suis quasiment sûre (sauf si un jour je suis atteinte d'une maladie grave qui m'obligera le défrisage comme moyen de guérison clown )

En résumé, naturelle depuis la naissance jusqu'à la veille d'un évènement familial où j'ai subi une énorme pression pour me faire défriser (j'avais environ 13-14 ans) car pour eux je faisais trop gamine/pas entretenue avec mon afro. Mon rapport à mes cheveux était normal, aucune remise en question, aucune valorisation, aucun déni, rien. Je vivais juste mes cheveux de façon classique. Ce défrisage forcé m'a affecté mais non meurtri. A la suite j'ai subi les coiffures avec rajouts, mais trop jeune pour être imposée de tissage (Et ça ne m'est jamais venu à l'idée d'en tenter un une fois grande. Au contraire, c'était ma victoire de ne devoir jamais subir ça). De même qu'avec l'afro, je ne les coiffais pas de façon recherchée, juste la discipline par le peigne et le chouchou. (Tout ça allait va avec ma personnalité de cette époque, quasi pas féminine, pas coquette, réservée)

J'ai vécu seule à partir de 17 ans, à cette époque la féminité a commencé à naitre, je suis passée par des expériences comme la coloration (et accessoirement les tenues hum hum, le maquillage désastreux, les mecs en veux tu en voilà disturbed ) C'est dans mes premières sorties en boîte et les filles que j'y voyais que je trouvais des modèles. Mais je le voulais mon afro, même si je n'en voyais nulle part. Je l'ai fait mon BC, mais je me suis trouvée pas belle sad Pas pour la texture, mais pour la longueur. Le temps aidant, j'ai eu de la longueur et tout allait. Et surtout que j'ai découvert le forum, j'ai commencé à accordé de la valeur à mon envie de naturel. Ce n'était plus juste "mes cheveux crépus" à vivre, mais "mes cheveux crépus à revendiquer".

Mais je suis humaine, certains regards/remarques me blessaient vraiment. Face aux moqueries je mettais plus en avant le fait qu'en tirant des mèches ils étaient longs, et non pas leur être entier et leur texture. Mais j'avais plus pitié de la moquerie que mes cheveux subissaient, je n'en étais pas à me dire "hum en fait vous mes cheveux vous êtes un peu moches faut dire". C'est dans cette même philosophie que je n'ai jamais trouvé moche les tissages bien faits, juste déploré le fait que le but c'est de cacher sa nature crépue et imiter les stars de magazines.

Et j'ai kiffé mes locks plus que mon ancien afro par rapport à un point : La longueur. Voilà ce que je reprochais à mon afro, de cacher ma longueur. Aux locks je reprochais de cacher mon volume. Mais faut choisir un camp lol Et quand j'ai détaché mes locks, j'avais la longueur et le volume avec ce nouvel afro love J'ai admiré l'aspect étiré et frisé après le détachage, au point de trouver moins beau l'afro tout crépu qui a suivi (tout en étant trop fan de leur volume). Simple découverte et appréciation d'une nouveau visage de mes cheveux ou vrai rejet de leur naturel crépu? Toujours est-il que je les aimé +++ avec leur longueur et leur frisure.

Mais les locks m'ont rattrapé, et autant je sais que le naturel est définitif, autant je sais que les locks sont maintenant définitives.

_____________________________________________
Lamony a écrit:
La vie a souvent bien plus d'imagination que nous   up

love jap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EmpressEva

avatar

Messages : 1329
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 23
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    Jeu 21 Mai 2015 - 16:41

J'ai lu les 2 articles, et que dire... On pourrait cerner dans son illogisme entre les 2 articles de la schizophrénie, ou de l'ironie, ou une ado qui se cherche, ou un coup marketing qui essaie de rallier toutes sortes d'audiences avec toutes sortes de discours, tant qu'elle a de l'audience et de la notoriété.

Mais moi, je vois dans uns article comme dans l'autre l'écriture d'une fille nourrie d'une réelle conviction en faveur du cheveu défrisé, ou une fille frustrée d'avoir pris conscience que le naturel est mieux mais difficile pour elle de sortir de l'endoctrinement du lisse?
Dans sa défense et sa mise en valeur du cheveu défrisé, elle se sent le besoin de miser sur la dénigration du cheveu crépu. Sa "valeur" accordée au cheveu défrisé n'est pas soi, elle est comparée, elle a des "modèles" en référence, ces stars censées représentées la femme afro au sens large (laisse moi rire lol ), elle a besoin de l'approbation du monde et ses normes, etc...
Pourtant en défendant le cheveu crépu, elle mise sur le "ne vous souciez pas du regard des autres, soyez vous même, d'autant plus que ce que votre nature est belle, que vous êtes fortes d'aimer ce que d'autres jugent être une punition"...
Et je me répète, sa défense du cheveu défrisé c'est "allez, ces cheveux crépus sont moches et désagréables. Ne pensez qu'au regard approbateur de la société."

_____________________________________________
Lamony a écrit:
La vie a souvent bien plus d'imagination que nous   up

love jap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le naturel : juste un passage ou définitif ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le naturel : juste un passage ou définitif ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hair'Spora - Belles, naturelles et superficielles :: ... Naturelles ... :: Cheminement capillaire : nos cheveux et nous-
Sauter vers: